Jeunes

Stagiaires municipaux

Pendant les vacances scolaires, la Ville accueillerait des jeunes au sein de ses services pour leur proposer pendant une semaine une première expérience professionnelle, afin de se familiariser très tôt aux réalités du monde du travail, avec ses règles (ponctualité, assiduité, conscience professionnelle et surtout esprit d’équipe).Cette expérience est une découverte du milieu professionnel. Les jeunes seraient encadrés par des agents municipaux et bénéficieraient d’une rémunération.

Développer le déploiement du chéquier « culture et sport »

Copier l’opération « Sac à dos » de Seine et Marne :

C’est un coup de pouce aux jeunes pour partir en vacances d’été qui s’adresse à tous les 16-23 ans domiciliés en Seine-et-Marne sur dossier de candidature permettant de bénéficier d’un sac à dos comportant :

• 1 grand sac de voyage

• 1 trousse de premiers secours

• 100 € en chèques vacances

• 30 € en chèques services pour l’alimentation

• 1 carte d’assistance rapatriement international

• 1 carte d’assurance responsabilité civile

• 1 carte de téléphone

• 1 kit de prévention du sida

• des infos santé, droits des jeunes, sécurité routière

Pour y avoir accès, le séjour doit comprendre 4 jours et 3 nuits minimum en France ou dans un des pays de l'union européenne et se dérouler de manière totalement autonome (sont exclus les séjours en pension complète ou en famille par exemple). Le départ se fait à plusieurs et au minimum à deux personnes.

Créer des « bilans de compétences » pour les 15/16 ans afin de prévenir le décrochage :

Les conseils d’orientation ne sont plus adaptés aux jeunes d’aujourd’hui, car trop scolaire. La ville pourrait mettre en place au sein d’un côté des établissements scolaires et au sein de la MIE des bilans de compétences renforcés avec plusieurs entretiens personnalisés, des tests de compétences et un bilan détaillé ( comme cela est fait pour un salarié)

Associer les jeunes à la rénovation de leur quartier, écoles, centres etc…

Les jeunes étant les premiers concernés par leur école et leur quartier, il faut leur donner al parole et les écouter sur les projets de rénovation . Tout projet de rénovation de collège ou de lycée pourrait associer étroitement les élèves, en leur permettant d’exprimer leurs préférences dans de grandes réunions avec les architectes. Ce dispositif pourrait être élargi à tous les projets de rénovation de quartier.