RéInventons Roubaix!

Pf 1578865003

Après les paroles, il faut les actes, cela fait un peu plus de 5 ans que j'ai dit que je serai candidate en 2020...

Pas par attrait d'un pouvoir ou d'une fonction, mais parce que j'aime profondément cette ville et les gens qui la composent et que j'ai envie de m'investir pleinement dans son évolution!

Roubaix, on l'aime ou on la quitte mais Roubaix, on ne l'oublie jamais!

Je vivais en Belgique car il était important pour moi de garder un pied ancré dans mes racines, étant d'origine flamande! 

Aujourd'hui, je suis en harmonie avec le choix que j'ai fait, de revenir vivre à Roubaix et non plus seulement y travailler. Bien que dormir à un endroit, ne nous engage pas dans la vie citoyenne du dit endroit autant que d'y passer ses journées, de s'y restaurer, de participer à ses évènements, de s'y faire des amis, de discuter et rencontrer des gens. Je suis née à Roubaix, ma grand-mère me faisait arpenter ses rues avec elle, on y était bien... Cela fait 11 ans que j'y travaille chaque jour et bientôt 6 ans que j'y suis élue et que j'écris des projets, des idées, des ambitions pour cette ville. Pour qu'à nouveau, on soit fier d'y vivre, qu'on s'y sente bien et en harmonie tous ensemble.

Il y a beaucoup de travail pour arriver à redonner l'éclat passé à notre Ville et lui redonner sa place réelle au sein de la Métropole où les grands dossiers se jouent.

Mais je n'ai peur ni de la fonction, ni du travail titanesque qui nous attend, ni de compter mes heures.

Je suis une femme, une mère. Roubaix n'a jamais essayé de laisser ses clefs à une femme,  Alors une mère-maire? Vous laisserez-vous tenter? Moi, j'y crois.

C'est pourquoi je conduis la Liste "RéInventons Roubaix",  pour redonner espoir et fierté aux habitants et aux entrepreneurs de Roubaix, faire avancer les projets dans l'intérêt général et conduire la population dans sa diversité !

Mes idées ne sont pas venues dans mes rêves, ni d'un coup de baguette magique mais bien de mes rencontres, de ce que j'ai appris des roubaisiens et de leur multiculturalisme au fil du temps!

J'aime cette ville, j'aime ses gens, j'aime sa folie! Et j'aimerais qu'on parle partout de Roubaix comme le lieu qui se doit d'être vu, visité, découvert, aimé et dans lequel il fait bon vivre!

Valenciennes qui avait énormément souffert à su retrouver une nouvelle jeunesse, grâce notamment à Jean-Louis Borloo. Si Valenciennes a su, pourquoi pas Roubaix ?!

On a tout mais on l'ignore ! On la regarde décliner comme si cela était immuable.

Je n'y crois pas un seul instant !

Puis-je répondre aux principales questions que se posent les Roubaisiens?

  • Comment remettre l’économie au service de l’Homme ?
  • Comment relancer le pouvoir d’achat et la croissance ?
  • Comment rendre la ville attractive et agréable ?
  • Comment se réapproprier la Démocratie et l'Hôtel de ville ?
  • Comment se sentir en sécurité ?
  • Comment gérer la disparité Centre ville et Quartiers ?
  • Comment gérer les problématiques du siècle? que l'on s'est nous-même créer, la notion de laicité, d'intégration, de migration, d'Islam etc?
  • Comment transformer nos modes de consommation, de production et de transport tout en préservant la Planète?
  • Comment envisager l’avenir de nos séniors et de nos jeunes ?
  • Comment équilibrer les budgets et réaliser des économies sans étrangler nos concitoyens ?

Oui, je pense pouvoir y répondre ! Et si je ne sais pas, ou si je suis dans l'erreur, j'attends que VOUS VOUS manifestiez pour me dire: "Eh Sylvane, vous êtes à côté de la plaque" "Moi je pense que" et J'ECOUTERAI et si vous arrivez à me convaincre, je mettrai cela en musique!

On ne peut plus gouverner aujourd’hui comme avant, au niveau national comme local. Les Français veulent être écoutés, informés, consultés, et associés aux décisions qui les concernent. Ils veulent des élus ancrés dans les réalités, qui travaillent avec eux et soutiennent leurs projets !

Dans la lignée de Coluche, 40 ans après, nous souhaitons entendre et appelons les incompris, les méprisés, les oppressés, les silencieux, les ouvriers, les employés, les retraités, les fonctionnaires, les nantis, les rentiers, les chômeurs, les jeunes, les entrepreneurs, les commerçants, les artisans, les artistes, ceux qu'on ne voit pas, ceux qu'on n'entend pas, bref les Anonymes, à rejoindre notre équipe et à nous aider à construire une ville du 21e siècle bienveillante, écologique, sociale, entreprenariale et numérique !

Avec vous, grâce à vous et pour vous, Ré Inventons Roubaix!

Et pour vous donner envie de lire mes propositions, je vous fais part de la 1ère que je mettrai en place avec mon équipe: la gratuité de la cantine scolaire jusqu'en fin de primaire car c'est parfois le seul repas équilibré d'un enfant. Parce que nourir ses enfants ne devrait pas être un choix impossible lorsqu'on est dans le dénuement. Parce que tous nos enfants doivent être égaux sur ce sujet de santé publique.

La 2e sera de nous attaquer au logement et je ferai mienne de la citation de l'Abbé Pierre; "Gouverner, c'est d'abord loger son peuple" et j'ajouterai "Gouverner, c'est d'abord loger dignement son peuple". Les Roubaisiens ont besoin de dignité et notre liste compte bien la rétablir pour vous!

Je souhaite dores et déjà bonne chance et une belle campagne à tous nos concurrents, ceux déclarés et les futurs car il faut du courage pour se présenter.

Roubaix mérite qu'on se batte pour elle!

Et que le candidat le plus humaniste et le meilleur programme gagnent!

Sylvane Verdonck

En 1980, dans son discours, Coluche disait ce qu'on ne pourrait plus se permettre de dire aujourd'hui d'ailleurs:

« J'appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour moi, à s'inscrire dans leurs mairies et à colporter la nouvelle"
Coluche
30 Octobre 1980

https://www.facebook.com/LesRassembleurs/